G8 Protests Timeline

Tickers: [ de | en | it | fr | es | gr ]

08.06.2007

  • 19:00
    Le cortege de solidarité pour les personnes détenue est terminé. Il y a environ 100 personne, mais il parait qu'ils vont partir bientot. Au début, environ 200 personne voulaient continuer la manif, mais les organisateurs ont décidé que ça se terminait.

  • 19:00
    Le cortège de solidarité pour les personnes détenues est terminé. Il y a environ 100 personne, mais, parait-il, qui vont partir bientot. Au debut, environ 200 personne voulaient continuer la manif, mais les organisateurs ont tout de même décidé qu'elle allait se terminer.

  • 18:10 ( Repression )
    La manif de solidarité qui était en train de se diriger vers le centre de detention de Ulmenstrasse a été bloqué au coin entre Luebecker et Massmannstrasse, et a été dispersée sans aucune raison.

  • 17:50 ( Repression )
    Les personnes retournant à Berlin rapportent qu'occasionnellement la police opère des contrôles à la garde de Spandau. La police semble chercher spécifiquement les personnes revenant des actions autour de Heiligendamm.

  • 16:30
    la manif de solidarité du Frieda a été légalisée et prendra un itinéraire différent pour le centre de détention dans Ulmen Strasse. Il y a environ 500 personnes présentes.

  • 15:20
    Environs 300 personnes sont à Friedrichsstrabe devant la rangée de flics, cents autres sont dans Warnowufer où la police a aussi fermée la rue et appelle les manifestants à se retirer du croisement.

  • 15:00 ( Repression )
    2 canons à eau se sont positionnés devant la manifestation à Friedrichsstrabe.

  • 14:55
    Environ 1000 personnes sont à Friedrichsstrabe, les flics se sont mis les casques et veulent parler avec le responsable de la manifestation.

  • 14:45
    Environ 1000 - 1500 personnes décident de leur route pour une manifestation finale et spontanée vers le centre de détention à Ulmenstrasse.

  • 14:45
    1000 à 1500 personnes marchent actuellement en manifestation spontannée depuis le lieu de la réunion finale vers la prison provisoire de Ulmenstrabe

  • 14:20
    La manifestation de Kühlungsborn est entrain de bouger vers la plage

  • 13:50 ( Repression )
    Un autobus venant du camp de Wichmannsdorf a été stoppé par la police. Ils ont arrêtés un clown. 100 personnes ont annoncés faire une manifestation maintenant au centre de media de masse à la plage

  • 13:45
    Entre 60 et 70 personnes bloquent une station Shell à Evershagen. Dans la place il y a 9 camionettes de la police, en train de reculer

  • 13:40
    Au moins 4 cas de personnes arrêtées ont été observés. Un a été relaché, les 3 autres ont été emmenés au centre de détention.Les manifestants de la gare sont arrivés, la police est entrain de les repousser. Des gens sont permis de passer individuellement, mais les manifestants veulent continuer ensemble.

  • 13:20 ( Repression )
    Les unités de police de Berlin sont entrain d'attaquer agressivement les gens, l'équipe légale est présente pour calmer la situation. Il y a eu plusieurs arrestations

  • 13:15
    Les gens qui sont entrain d'aller de la gare vers le lieu de rencontre de la manifestation finale sont actuellement controlés

  • 12:45
    Plusieurs centaines de personnes se déplacent en manifestation spontannée vers le port, où arrivait le dernier ralliement au même moment.

  • 07:20 ( Blockades )
    les personnes du blocage de Boergerende se préparent lentement pour partir. Après des négociations avec la police, on leur a permis une manif à Bad Doberan, où ils rencontreront les personnes du blocages de la porte est. Ensemble elles iront à Rostsock par chemin de fer,puis partiront en manif jusqu'au rassemblement final au port

07.06.2007

  • 23:00
    l'utilisation des canons à eau à la porte West a blessé cinq personnes à un degré tel qu'elles ont du être emmené à l'hôpital. Parmi elles était présent un photographe de la DPA qui a été traité sur place pour des dommages à l'oeil. Il y a probablement deux blessés toujours hospitalisé. Une personne a des dommages graves à l'oeil et l'autre à un tympan déchiré. Les deux blessures ont été provoqués par un coup direct des canons à eau.

  • 21:25 ( Blockades )
    Fiesta à la porte Est. Les bloqueurs et bloqueuses dansent au son du soud system

  • 21:00 ( Blockades )
    La route est bloquée à hauteur Wittenbecker Tanne au sud de Hinter Bollhagen, bloquée aussi par la police. Sur cette route a été vu passer un voiture de delegués sans vitre arrière.

  • 19:45
    Le mediabus hollandais et toutes les personnes arrêtées à cette occasion ont été libéré et elles sont en forme. Le busmedia est pret à l'utilisation dans le camp de Reddelich.

  • 19:30
    Mise- à-jour sur le "convergence center"/indymedia center: la police a affirmé qu'elle restera autour du centre de convergence pour tenir à distance les activistes de droite de ceux de gauche. La police a, en plus, affirmé n'avoir pas l'intention de rentrer dans le centre de convergence. Les personnes peuvent entrer et sortir du centre, mais ils seront fouillé pour rechercher les possesion d'arme et identifé. La cuisine populaire pourra amener de la nourriture au centre de convergence.

  • 19:06 ( Camps )
    Situation au centre de convergence: à 19h, environs 50-70 nazis se sont réunis à proximité du centre. Sachant que les nazis avaient prévus un affrontement, les activistes se sont réunis pour le protéger d'une possible attaque. La police a encerclée et détenue la majorité des nazis.En ce moment la police est entrain de se concentrer autour du centre de convergence et les activistes sont entrain de négocier. La situation est calme

  • 18:20 ( Blockades )
    Porte ouest: il reste encore 300 personnes dans la forêt.La situation se calme. Il y a toujours un canon à eau dans la rue. Les voitures des délégués ne passent toujours pas la porte

  • 17:25 ( Blockades Repression )
    La brutalité policière augmente. Il y a au moins un blessé assez grave et plusieurs blessés légers de l'expulsion de la porte occidentale. Les médecins des manifestants ont demandés de l'aide aux médecins de la police pour traiter une personne gravement blessée dans la manifestation

  • 16:50
    La police commence à disperser les gens de la porte ouest. L'eau est fortement utilisée et les unités de police attaquent violemment les manifestants. Plusieurs personnes sont blessées.

  • 16:35
    Le blocage à Börgerende continue, 400 personnes sont tranquillement assis dans les rues et projettent de rester pour la seconde nuit sur place

  • 16:30 ( Blockades Repression )
    La police emploie les canons à eau sur les activistes. Les activistes tiennent une session plénière pour discuter les options d'autres activités. On rapporte que quelques délégués de G8 peuvent passer la porte, escortés par la police.

  • 14:50
    Percée principale aux négociations du G8 : Selon des rapports de médias, les chefs de G8 ont convenu « de considérer », probablement, une réduction de gaz à effet de serre de 50% d'ici l'année 2050…

  • 14:30
    Porte ouest : Les renforts de police sont arrivés par hélicoptère, les bloqueurs se sont peu à peu retirés et se sont positionnés le long de la barrière. 1000 personnes sont assises, trois mille autres sont en mouvement dans le champ à côté de la barrière.

  • 14:30
    Porte ouest : Les renforts de police sont arrivés par hélicoptère, les bloqueurs se sont peu à peu retirés et se sont positionnés le long de la barrière. 1000 personnes sont assises, trois mille autres sont en mouvement dans le champ à côté de la barrière.

  • 14:25
    Porte ouest : un groupe de 40 personnes est arrivé et a commencé à courir vers l'hélicoptère garé dans le champ près de la porte.

  • 14:00
    Le contre-sommet est fini. Le concert commence

  • 14:00
    Selon l'agence de presse officielle allemande, le commandement de la police "Kavala" a nié qu'un infiltré de la police avait été découvert à un des blocages de hier. Le groupe d'avocats RAV, d'un autre côté, assure qu'au moins cinq flics infiltrés ont été impliqués dans des situations identiques. RAV poursuivra le tabloid allemand "Bild" à cause de sa couverture de l'événement. "Bild" avait déclaré que de violents manifestants avaient protégé le policier découvert.

  • 13:25 ( Blockades Repression )
    Hinter Bollhagen : environ 1000 activistes ont été écartés le long de la barrière. la police ne semble pas pouvoir gérer la situation, malgré les renforts massifs.

  • 12:30
    Porte ouest : Les renforts de police sont arrivés par hélicoptère, les bloqueurs se sont peu à peu retirés et se sont positionnés le long de la barrière. 1000 personnes sont assises, trois mille autres sont en mouvement dans le champ à côté de la barrière.

  • 12:30 ( Blockades Repression )
    Pendant plus de 24 heures, les blocages des itinéraires vers Heiligendamm sont resté en place. A Börgerende et sur la voie rapide, les activistes continuent à bloquer les rues, alors qu'à la porte Ouest la police a violemment dispersé les bloqueurs.

  • 12:00
    Mis à jour du legal team : Les huits procès se sont déroulés aujourd'hui. 6 personnes ont été comdamnés de 6 à 10 mois sans sursis, alors que deux ont été relachés avec des peines de sursis. Depuis dimanche, 700 arrestations se sont produites.

  • 11:00
    Hinter Bollhagen, Plus de policiers, avec des canons à eau, arrivent aux croisements juste avant la porte ouest de la barrière de sécurité et ont bloqué la porte menant à elle. Le groupe du camp de Reddelich est venue de la forêt et sont arrivés. Les gens se dispersent dans les champs. Pendant ce temps, à peu près 200 personnes présents au niveau de la porte sont encerclés par la police. Ils ont été sommés une première fois de partir

  • 10:45
    Bad Doberan, Le blocage de nuit de la porte est de la barrière de sécurité est toujours en place et les manifestants sont prêts à rester. D'autres personnes arrivent avec de la nourriture et plus de flics aussi. Une vingtaine de cars de police et un blindé viennent de quitter le lieu, vraissemblablement vers la porte ouest où 2000 personnes du camp de Reddelich sont en train d'arriver.

  • 10:00 Hinter Bollhagen, porte ouest : le petit groupe de 300 personnes se sont joints à un groupe de 2500 personnes. La police est dans la rue, les manifestants sont dans les champs. La police les repousse avec des gazs lacrymogènes, des canons à eau et des matraques. Les manifestants reviennent en portant des drapeaux noirs et essaient de regagner la rue.
  • 09:00 Il y a encore sept personnes devant le centre de rétention de Ulmenstrasse qui sont restés là toute la nuit. La police les a fait déplacer de l'autre côté de la rue. Ils seraient très contents d'avoir du soutien.
  • 09:00
    A peu près 2000 personnes du Camp Reddelich sont arrivés à Steffenshagen et continuer leur marche vers le nord

  • 08:30
    Entre 1500 et 2000 personnes ont quitté le camp de Reddelich et marchent à travers champ vers le nord des barrières de sécurité.

  • 07:00
    70 à 80 personnes ont été arrêtées au blocage de Bargenshagen et ont été amenées au centre de rétention de la Industriestrasse

  • 05:40 ( Blockades ) 06:40 Deux barricades ont été construite sur la 102 au carrefour de Bartenshagen. une quarantaine ont été encerclé par la police, 2 petits groupes d'une dizaine se sont fait encerclé dans les bois aussi. Une voiture de police a été taggée. la police nettoie les barricades mais la rue est toujours bloquée. Deux journalistes ont été arrêté là, on leur a confisqué leur carte de presse, les déclarant invalides.
  • 05:30
    Plus de 20 voitures de police font du bruit à l'extèrieur du camp de Redelich très tôt ce matin à nouveau. L'alarme de sécurité du camp s'est déclenchée et les gens se sont réveillés. La police a assuré qu'ils ne voulaient pas alarmer le camp mais qu'un grand groupe de personnes avaient quitté le cam et formé des barricades pas loin. Toutes les voitures de police sont parties maintenant mais il y a encore un hélicoptère au-dessus.

  • 04:00
    A peu près 200 manifestants autonomes ont essayé d'aller au-delà des barrières de sécurité à 4:30, mais se sont arrêtés rapidement après Reddelich après s'être heurtés avec la police. La police a essayé de prendre possession de la barricade qu'ils avaient construite près de Steffenshagen, puis l'ont détruite, des manifestants qui sifflaient sont partis à travers champs et dans les bois.

  • 01:36 8 personnes font les vigiles à GeSa (prison) Ulmenstrasse à Rostock et veulent rester toute la nuit. Ils sont heureux de voir des gens les rejoindre.

06.06.2007

  • 22:00 ( Blockades )
    Tous les bloquages ont décider de continuer toute la nuit. Près de 600 personnes sont restés à Boergerende, 120 entre Nienhagen et Rethwisch et 500 au trou oriental prés de Bad Doberan.

  • 21:15 ( Repression )
    Actualisation des infos légales: jusqu'à maintenant il y a eu 200 arrestations aujourd'hui, desquelles 60-70 ont été en zone de stationnement près de l'aéroport de Rostock-Laage. Ils n'ont pas laissés les 2 avocats pour qu'ils assistent les détenus et ils les ont menacer de les détenir si ils revenaient.Dans les 2 centres de détentions de Ulmen et Industriestr ils ont expulsés tous les avocats des salles réservées…

  • 21:00 ( Blockades )
    Il y a encore près de 800-1000 personnes au bloquage de la porte 2 (Bad Doberan), qui sont maintenant tous assis en un grand bloquage et se préparent pour passer la nuit. La police reste derrière. les gens retourne au camp ou se dispersent dans les bois

  • 20:00 ( Blockades Camps )
    La situation au camp de Rostock semble se calme maintenant et les voitures de flics partent. Pedant ce temps, la situation au blocage de Boergerende semble s'être calmée aussi. Les flics sont gardés au secret et il n'y a pas de signes d'expulsion. Approximativement 1500 personnes sont toujours posté à Boergerende, 1000 au pas de course à la porte 2 de l'enceinte

  • 19:45 ( Blockades Repression )
    La police a annoncée qu'elle bloquera la fourniture de provisions prévue pour les activistes qui sont dans le blocage. Un médecin a solicité plus de couvertures parce qu'il existe un danger de chute brusque des températures. La police a aussi refusée cette demande.

  • 19:30 ( Camps Repression )
    Camp de Rostock. La police est entrain d'encercler le camp. L'équipe légale est dedans et est entrain de gérer les négociations avec le chef de l'unité. Ils veulent fouiller le camp mais ils n'ont aucun ordre de fouille. Donc, pour le moment ils n'ont aucune base légale pour la fouille du camp

  • 19:00 ( Blockades )
    Un journaliste de la NDR a écouté l'information qu'il y a des coctails molotov dans le grand bloquage de la porte est de l'enceinte. Quand les manifestants lui demandèrent d'où il sortait cette info il répondit que sa source d'info était la German News Agency (DPA). Cependant, quand leur correspondant (de DPA) a été questionné là-dessus, il a dit n'avoir rien vu de tel et « eux » n'ont probablement pas obtenu ces infos du DPA. En attendant, les flics marchent maintenant vers les activistes, action provocatrice en soi, selon les organisateurs.
  • 19:00
    Le bus de media de Amsterdam a été perquisitionné par les flics sous le prétexte d'être entrain d'émettre à travres une radio pirate depuis le camion.

  • 18:35 ( Repression )
    Le bus de média hollandais qui était à Bad Doberan, jusqu'à maintenant, a été encerclé par la policia.

  • 18:25 ( Blockades )
    Dans le blocage de Boergerende l'atmosphère s'est calmée. La police a tentée d'encercler la manifestation et a attaquée la concentration à coups de matraques. 1500 à 2000 personnes continuent à bloquer. Jusqu'à maintenant il y a l'information d'au moins une arrestation.

  • 17:35 ( Blockades Repression )
    Hinter Bollhagen : Un bloquage pacifique près de la porte I de l'enceinte dans laquelle participent près de 100 personnes est entrain d'être dispersée par la police avec brutalité. Ils utilisent un canon à eau et on nous informe que la police est entrain de frapper les gens de manière brutale

  • 17:20
    La police a commencé à déloger la première rangée du sit in à Boergerende. Au même moment les forces de l'ordre sont entrain de se déplacer en direction de Rethwisch. Jusqu'à maintenant la police n'avait montrée aucune intention de libérer le passage

  • 17:20 ( Blockades Repression )
    La police a commencer à tremper les gens qui sont dans les premières rangées du bloquage de Boergerende. En même temps ils sont entrain de bouger de l'équipement lourd vers Rethwisch

  • 17:20 ( Blockades Repression )
    La police a commencer à tremper les gens qui sont dans les premières rangées du bloquage de Boergerende. En même temps ils sont entrain de bouger de l'équipement lourd vers Rethwisch.

  • 17:00 ( Blockades )
    Une grande partie du groupe qui avait été dispersé à Vorder Bollhagen s'est positioné prés du trou de l'enceinte de Hinter Bollhagen. Environ 100 personnes sont entrain de faire un sit in devant le trou

  • 16:30
    Environ 1.000 personnes marchent vers l'entrée de Hinter Bollhagen

  • 15:50 ( Blockades Repression )
    Les clowns qui étaient à l'entrée ouest en face de Bollhagen ont été arrêtés et accompagnés par les flics vétus de noir de la police fédérale jusqu'à Kühlungsborn. L'entrée ouest est de nouveau libre

  • 15:50 ( Blockades )
    Les clowns qui étaient à l'entrée ouest en face de Hinter Bollhagen ont été détenus et accompagnés par les flics vétus de noir de la police fédérale vers Kühlungsborn pour un moment, ils leur ont ordonnés de s'en aller sous la menace de les arrêter et ils ont été escortés vers Kühlungsborn. L'entrée ouest est de nouveau libre.

  • 15:25 ( Blockades Repression )
    la police a emmené 2 canons à eau et un tank à air comprimé à la porte II. L'ambiance est légèrement tendue et le bloquage recule lentement

  • 15:15 ( Blockades )
    En ce moment dans le blocage de Rethwisch il y a 2000 personnes réparties dans un rayon d'à peu prés 1 km. L'ambiance est bonne et maintenant les renforts d'eau sont arrivés. la cuisine populaire Rampenplan se montera dans la zone de Admanshagen.

Older entries | 3 / 3